Category: Constructeur

mars 5th, 2016 by nvoi

Allied (2016) Full Movie Online Watch Free , English Subtitles Full HD, Free Movies Streaming , Free Latest Films.


Quality : HD
Title : Allied.
Director : Robert Zemeckis
Release : November 17, 2016
Language : en.
Runtime : 124 min
Genre : Action, War, Drama, Romance, Thriller.

Synopsis :
‘Allied’ is a movie genre Action, War, Drama, Romance, Thriller, was released in November 17, 2016. Robert Zemeckis was directed this movie and starring by Brad Pitt. This movie tell story about In 1942, an intelligence officer in North Africa encounters a female French Resistance fighter on a deadly mission behind enemy lines. When they reunite in London, their relationship is tested by the pressures of war.

Watch Full Movie Allied (2016)

So..do not miss to Watch Allied Online for free with your family. only 2 step you can Watch or download this movie with high quality video. Come and join us! because very much movie can you watch free streaming.

Posted in Constructeur Tagged with:

mars 1st, 2016 by nvoi

Pour un projet de construction, une question se pose rapidement pour ceux qui ne s’y connaissent pas dans le métier : faut-il passer par un constructeur, un architecte ou un maître d’œuvre ?

Lors de vos discussions avec les constructeurs, ceux-ci mettront toujours en avant le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) comme une avancée géniale par rapport aux concurrents

Qu’est ce qu’offre le CCMI?

Le CCMI offre plusieurs garanties, mais elles sont plus ou moins intéressantes :

  • La livraison à prix et délai convenu
    • Pour le prix, c’est surtout en cas défaillance du constructeur, un autre prendra le relais pour finir les travaux au même prix.
    • Pour les délais, c’est bien beau une garantie, mais on ne peut pas garantir un retard. En fait, c’est plutôt le remboursement en cas de dépassement, qui est garanti
    • Le prix peut être fixe, c’est à dire qu’il n’est pas révisé en fonction de l’indice de la construction. Ou s’il est révisé, cette révision ne pas pas dépasser la hausse de l’indice BT01. Dans tous les cas, ce sera précisé
  • L’assurance Dommage Ouvrage (DOA) : nous y reviendrons plus bas, car elle est constamment mise en avant par les constructeurs
  • La garantie de remboursement : remboursement du dépôt de garantie, ou des premiers pourcents versés (premiers appels de fonds), si le chantier ne démarre pas à la date prévue et que vous souhaitez du coup annuler, ou si vous vous rétractez dans le délai légal
  • Le parfait achèvement : couvre pendant un an, n’importe quel désagrément rencontré dans la maison, et lié à la construction. Exemple : erreur de pose, erreur de matériau, malfaçon, … L’habitant doit envoyer un LRAR et le constructeur doit résoudre le problème à ses frais
  • Le bon fonctionnement : une garantie similaire au parfait achèvement, mais pendant deux ans, et couvrant uniquement les appareils (fenêtre, pompe à chaleur, toilettes..) et non le gros œuvre.
  • Le calendrier des appels de fond est imposé : selon des critères objectifs (exemple : mais hors d’air). Cela empêche des constructeurs frauduleux de vous demander de payer 50% de la maison, alors qu’ils en auraient construit 20%.. et ils partiraient ensuite avec la caisse
  • Les 5% réservés pour le jour de signature de la livraison.

Quelques autres garanties sont disponibles mais ont peu d’impact sur votre projet.

Les vrais points forts d’un constructeur

Sur le prix, c’est surtout l’assurance que si une tache a été mal estimée, le surcoût sera pris en charge par le constructeur : il vous fournit un coût « global » et non par poste (maçonnerie, charpente, etc.). Cela implique que si par exemple, le constructeur a oublié de chiffrer des tuyaux, des quantités de placo, c’est pour sa pomme.

Idem si il y a un conflit entre deux artisans qui disent que ce n’est pas à eux de faire une tache, le constructeur va trancher.

Pour les autres garanties, elles ne sont pas vraiment discriminantes par rapport à un MOE ou un architecte. Certes, vous n’aurez pas juridiquement la garantie, mais si vos relations ne sont pas exécrables, vous aurez un calendrier de paiement correct, une garantie SAV, etc..

La dommage ouvrage

Cette assurance est souvent le point clé mis en avant par les constructeurs, pour vous dissuader de passer par un architecte ou un MOE. Pourquoi ? Parce qu’elle joue sur la peur, et qu’ils savent que si vous allez voir ailleurs, les prix moins chers (pour un MOE) ou équivalents mais avec plus de personnalisation et de qualité (pour un architecte) vous feront réfléchir.

Le discours typique est « avec la dommage ouvrage, vous serez vraiment assuré pendant 10 ans ». Oui mais…

Ce qu’il ne vous dit pas

La garantie décennale est parfois cité comme avantage du CCMI. En fait, chaque artisan est obligé de souscrire à une assurance décennale. Le constructeur ne vous apporte ni plus, ni moins que si vous passez par un maître d’œuvre ou un architecte.

La seule différence en fait, c’est que le constructeur va faire « proxy », écran, avec les artisans : mais cela est lié à l’assurance dommage ouvrage. Cette assurance a pour seule utilité de faire « remonter au niveau du dessus » vos problèmes : au lieu de contacter les artisans directement et de faire jouer leur garantie décennale, vous aurez 10 ans pour contacter le constructeur, qui lui, contactera les artisans et fera jouer leur assurance. Donc c’est juste un intérêt de simplification et de flemmardise pour vous.

Accessoirement, elle est utile si un artisan fait faillite dans les 10 ans, le constructeur utilisera l’assurance dommage-ouvrage pour trouver un autre artisan.

Parlant de dommage ouvrage (DOA), son autre avantage, c’est au niveau de la rapidité de règlement : si un problème de finition des travaux, ou un défaut grave apparaît (du genre, le toit de la maison s’écroule après 5 ans pour cause de malfaçon), la DOA va vous rembourser ou/et vous reloger, et ensuite se retourner contre les assurances des artisans. Sans DOA, vous serez en prise directement avec les artisans; cela peut amener quelques risques :

  • Artisans qui se rejettent la balle
  • Faillite d’artisan
  • Refus d’intervenir et retard dans les réparations, nécessitant d’avancer des frais.

Au final, c’est donc bien une assurance, qui a un coût élevé, mais dont l’utilisation est rare. Mais ce n’est pas le nec plus ultra de la construction. A vous de choisir, constructeur ou pas, surtout en fonction du projet, de la confiance et de la réputation, et non en fonction de garanties supposées ou rarement utiles.

Posted in Constructeur Tagged with: , ,

janvier 24th, 2016 by nvoi

Le choix de la solution d’isolation phonique n’est pas évident : pour tous ceux qui ont eu des devis détaillés avec des variantes en cloisons de la part du plaquiste. Ou ceux qui ont eu de mauvaises expériences en appartement avec les bruit des voisins, et qui veulent avoir une bonne isolation phonique.

La réglementation acoustique

Contrairement à l’isolation thermique, qui s’est grandement améliorée depuis une vingtaine d’années suite aux différentes normes, l’isolation acoustique est encore peu développée en France. Certes, pour les appartements, cela fait une vingtaine d’années qu’il y a une exigence de résultats sur l’isolation entre les appartements.

Plus récemment, pour les maisons individuelles, des normes ont été précisés pour les bruits venant de l’extérieur, ou d’une maison mitoyenne ou du premier rideau. Cependant, ces normes restent vérifiées de manière théorique, et elles ne concernent jamais l’isolation phonique intérieure d’un logement : entre deux étages, ou les cloisons intérieures.

Si, dans certains cas particuliers (proximité avec un aéroport ou une nationale, par exemple), la norme est contraignante par rapport à l’atténuation des bruits extérieurs, dans 98% des cas, cela laisse toute latitude au maître d’ouvrage, vous, pour choisir le degré d’isolation phonique.

Nous allons voir les 3 principaux niveaux d’isolation phonique, et terminerons par un tableau récapitulatif.




Placo alvéolé : à éviter

En bas de gamme, les cloisons de type alvéolé, avec du carton, sont à éviter. Le bruit est arrêté en bonne partie par le poids des matériaux : autant dire qu’une cloison pleine de vide est peu efficace. Ce type de cloisons laisse passer la majorité des bruits, c’est un enfer si vous avez une chambre avec ce type de cloison, à côté d’un salon.

BA13 standard

Le BA13 standard ne se défend pas trop mal. Cependant, il montrera aussi ses limites face aux télévisions, aux bruits de cuisine ou de lave-linge.. Pour des raisons de coût, il peut largement suffire.

 

Isolation supérieure : placo phonique

Le placo phonique, de la marque « Placo » de Saint-Gobain, permet, pour un poids à peine supérieur au BA13 normal (de l’ordre de 10% de plus), d’obtenir une atténuation du bruit égale à 50%, c’est à dire 3 db (l’échelle de calcul des bruits étant logarithmique et par définition, chaque changement de 3db réduit le bruit de moitié).

placo-phonique_courbe

Il est important de connaître cette échelle pour imaginer la différence de bruit induite par ces différents matériaux : la différence entre une isolation phonique à 20 ou 40 décibels n’est pas du simple au double, mais du simple au centuple !!! Cela reste à relativiser, car l’oreille humaine réagit elle aussi de manière logarithmique au bruit : mais cela veut dire que là où un matériau peut laisser passer un bruit « entier », l’autre le rendra inaudible.

 

La solution ingénieuse : la double peau

Il existe une autre solution dont Placo ne vante pas les vertus, mais qui pourtant a un rapport qualité prix imbattable : la « double peau ». Cela consiste à mettre, de chaque côté de la structure centrale, 2 panneaux de placo BA13, au lieu d’un seul. On obtient alors une isolation acoustique supérieure au placo phonique, pour un prix inférieur !

Par contre, mathématiquement, cela signifie une perte de 2,6cm d’espace habitable, sur toute la longueur du mur (13mm de chaque côté).

La double peau, pour être bien posée, doit être « en quinconce », la peau extérieure décalée de 60cm et vissée sur celle du dessous. Elle permet aussi d’accrocher des charges plus lourdes au mur.

Par contre cette 2e peau a un coût : mais il est loin d’être le double d’une simple peau : la couche du dessous a besoin de moins de vis et d’enduit : cela fait du temps de gagné.

 

Le récapitulatif

Ce site ne serait pas ce qu’il est, s’il ne fournissait pas un bon tableau bien précis avec toutes les valeurs. Les valeurs sont issues des rapports du BTC.

 

Atténuation (Db) Épaisseur montant Épaisseur totale
Alvéolaire 29 50
Placo 39 48 72
Placo phonique 42 48 72
Double placo 47 48 98
Double placo phonique 50 48 98
Placo SAA 120 57 70 120
Placo phonique SAA 120 61 70 120

 

 

Alors, que choisir ?

Attention ! le bruit ne passe pas que par les murs ! Les sols, planchers et plafonds, les portes, tout transmet le bruit par vibration. Aussi, les chiffres donnés dans ces tableaux sont à relativiser, par rapport à une utilisation dans le monde réel. La plupart des gens choisissent, lorsqu’ils en ont le besoin, du doublage de placo. Cependant, il y a deux points à ne pas oublier :

  1. Dans certains cas, des rénovations, des passages exigus, ou à cause d’autres contraintes d’espace, le placo phonique peut être préférable, car il économise les fameux 2,6cm de doublage
  2. Lié à ce premier point, il ne faut pas oublier que la surface, c’est de l’argent. Pour une pièce carrée de 4m sur 4, le doublage placo fera perdre 1,3% de la surface de la pièce. A un prix marginal de m2 supplémentaire de 1000eur/m2, pour une maison de 100m2, on obtient un surcoût de l’ordre de 1300 euros pour garder la même surface habitable. Voilà qui fait réfléchir, par rapport au surcoût du placo phonique, qui est à peine de l’ordre de 1000 euros pour une maison de cette taille.

 

Le coût du placo phonique peut même être réduit avec cette promotion en cours de placo phonique !

A l’inverse, pour ceux qui mettent du pregydeco (placo prépeint), le double placo reste une bonne solution, car il n’existe pas de « placo prépeint phonique ». On peut donc ajouter du pregydeco sur une sous-couche de BA13 classique, et hop, l’isolation acoustique est assurée, sans s’embêter à peindre des sous-couches

Posted in Constructeur Tagged with: ,

décembre 30th, 2015 by nvoi

Nous allons voir les différents critères de choix d’une bonne plaque à induction : taille, puissance, marque.. c’est un gros investissement dans la cuisine d’une maison neuve.

Les caractéristiques de base

  1. La puissance de chaque plaque : elle est importante pour la montée en température rapide (typiquement l’ébullition de l’eau), et pour cela, le plus c’est le mieux. Cependant les plaques haut de gamme qui ont un foyer à 4500 ou 5000 W coutent beaucoup plus cher : il faut donc faire un choix au niveau qualité/prix en fonction de votre budget. Au dessus de 3500W, ça va, en dessous ça sera un peu long
  2. La puissance totale : la plupart dépassent les 7000W ce qui est largement suffisant, à moins d’avoir 4 plaques allumées et à fond en même temps:
    alors là forcément on ne peut pas fournir du 4 x 3000W. En même temps, la plupart des logements sont raccordés à EDF en 12kw ou 9kw, donc des plaques d’une telle puissance disjoncteraient fréquemment.
  3. Le diamètre des foyers circulaires : il faut savoir que souvent les poêles de 28cm de diamètre, ont un fond plat de seulement 22cm. Il faut donc regarder la diamètre des foyers, car le mieux est de les avoir proche de la taille de vos fonds de casseroles. 24cm de diamètre de foyer, c’est bien pour la plupart des gens. Les grands foyers de 28 sont souvent utilisables à partir de 18cm; Faites attention si vous pensez que 3 foyers vous suffisent : souvent, le 3e foyer est beaucoup plus petit, 14 ou 16cm, et pourra à peine accueillir une petite casserole.

Le type de foyer

On appelle foyer les zones chauffantes sur les plaques. En effet, historiquement il y a avait quelques cercles chauffants sous les plaques à induction. La particularité de l’induction, c’est que c’est le contact entre l’ustensile et la plaque qui active la chaleur. Il est donc
intéressant d’avoir des zones chauffantes les plus larges possibles, car ça ne coutera pas plus cher à l’usage.

//

Depuis quelques années, les cercles ont de la concurrence :
– soit des zones complètes (inventées par De Dietrich)
– soit des moitiés de plaque : ces zones peuvent souvent se diviser en deux, avec minuterie et puissance séparées. C’est un gros avantage quand on a un grand plat en longueur

Les foyers en cercles ont des tailles variables : là aussi mieux vaut en avoir de plus grands.Generate Samurai siege Diamond

La taille de la plaque

La majorité des plaques sont prévues pour un « trou » d’encastrement standard, c’est à dire 49cm de profondeur et 56cm de largeur. La plaque dépasse un peu sur les bords et a une dimension de environ 52cm de profond, la largeur variant généralement entre 60 et 65cm
Il existe des mini plaques pour studios (demi taille) ou des plaques plus larges..

Les fonctionnalités

Contrairement à d’autres électros qui sont blindés de fonctionnalités et d’électronique, pour les plaques, les fonctionnalités sont réduites. Les esprits scientifiques en sont pour leur frais. Du coup la liste à vérifier est vite faite, et pas si important que ça:
– Le booster, c’est la possibilité d’augmenter la puissance d’une plaque. Souvent, ce n’est faisable que sur une plaque à la fois, et ça augmente de 20 à 50% la puissance. En fait, ça sera limité par la puissance totale de la plaque
– Les minuteurs : à part les plaques bas de gamme, toutes ont un minuteur par zone
– Le réglage de maintien au chaud (pas si important que çà : avec un peu d’habitude, vous saurez vite qu’il faut mettre à 3 ou tant votre plaque)
– Les fonctions de sécurité : bouton de verrouillage des autres boutons, arrêt automatique de la plaque si rien n’est dessus, anti surchauffe (la plaque s’éteint si la température monte trop), anti liquide (si de l’eau déborde sur la plaque, elle s’éteint aussi)
– Le nombre de niveaux de réglage de puissance : il varie de 9 à 18 environ; comme le nombre de vitesse sur un vélo, à moins d’être un super pro, un nombre aussi élevé de graduations ne sert à rien.

Le prix

Les prix vont, dans le grand public, en gros entre 200 et 1500 euros. A 200 ou 300 euros, ca sera du bas de gamme.. A vous de voir selon votre budget

La qualité

Le gros problème des plaques à induction, c’est que vu le peu de fonctionnalités pour différencier, une bonne partie du choix se fait sur la qualité. Or, la sensitivité des boutons, la résistance de la plaque aux rayures, la facilité de nettoyage.. tout cela ne se voit pas en magasin ou sur internet.. il faudra donc vous fier à la marque ou à un test.
Pour vous aider, voici une idée des niveau de qualité des différentes marques : rien de nouveau, c’est un niveau comparable avec les autres
électros (c’est à dire qu’un frigo Siemens est aussi meilleur qu’un frigo Faure..)

  • Haut de gamme : Novy, Kitchenaid, De Dietrich (attention au SAV car c’est le groupe FagorBrandt), Miele
  • Milieu de gamme et bon rapport qualité/prix : Siemens, Bosch, Electrolux
  • Moyen : Sauter, Neff, Whirlpool
  • Bas de gamme : Faure, Beko, Candy, Rosieres, Airlux..

Les astuces

Contrairement à ce que nombre de cuisinistes proposent, ne mettez jamais de tiroir à couvert en dessous de votre plaque à induction !
Les  tables à induction permettent d’économiser 30 à 50% d’énergie pour la même cuisson, par rapport à du gaz ou du vitrocéramique. Génial pour la planète et notre portefeuille !

De bons liens pour approfondir :
Blog de JLM Diffusion
quechoisir.org

Posted in Constructeur Tagged with:

groupe Dominique Charles
novembre 28th, 2015 by nvoi

Nous allons étudier ce groupe sur la base de témoignages de connaissances et de forums. Il s’agit donc d’un résumé de ce qui se dit. Ce Groupe Dominique Charles est en fait la somme de 6 entités :

  • Maisons Dominique Charles, la société phare du groupe, qui a réalisé un CA de 7,3 ME en 2014, pour un effectif de 11 personnes. Cela correspond à l’équivalent de seulement 50 maisons moyennes, alors que la société revendique 3000 maisons construites en 30ans, soit une moyenne de 100 par an.
  • La Villa Pornicaise, la branche de Pornic, qui se dit spécialiste des maisons de bord de mer, créé en 2012
  • La maison abordable, société « à bas couts » du groupe, créée en 2011 et ayant un CA de 0,4 ME en 2012.
  • Maisons Charles Bois, l’entité pour construire des maisons en bois.
  • PN Ingénierie, leur bureau d’études auquel ils sous-traitent en interne les études techniques, créé en 2015.
  • Douillard Construction, l’entité chargée de suivre les travaux et trouver des sous-traitants pour les chantiers. CA = 3,5 ME, résultat net de 2 à 5% aussi selon les années.
  • A cela s’ajoutent des SCI de construction, dirigées en partie par Douillard.

Contrairement à d’autres constructeurs locaux, Dominique Charles ne travaille que sur le département 44 (Loire-Atlantique). Ses agences sont à Treillières (siège), Trignac et Pornic.

Un groupe plutôt axé sur le marketing

Les habitants de la région atlantique connaissent ce groupe parce qu’il est adepte avant tout du marketing : ici, pas question de revendiquer une avance technologique sur la construction (créneau occupé par Alliance Constructions par exemple), ni le bas cout. Non, Dominique Charles a investi dans des spots radio où l’on entendait une voix de vieil homme à la père Fouras disant sur un fond sonore « Maisons Dominique Charles, pas la peine d’aller plus loin ». Dans le genre marketing à l’ancienne, c’était en plein dedans. En parallèle, la société à investi dans un site internet « qui en jette » par rapport à pas mal de ses concurrents, en mettant en avant de façon intelligente des belles maisons, un peu originales, avec des piscines ou des formes sympathiques.

Autre point, contrairement à d’autres, MDC est très actif sur les terrains; il n’est pas très clair s’ils les achètent vraiment ou ils font semblant (les constructeurs sont opaques là-dessus : parfois le terrain vient d’un partenaire, mais ils ne veulent pas que vous le sachiez, car du coup légalement ils ne peuvent pas vous faire une vente liée, la loi l’interdit). C’est comme cela qu’ils « recrutent » des clients et cela fait aussi partie de la stratégie marketing

Tout cela, c’est pour la présentation au client, car Dominique Charles est une des rares sociétés a avoir vraiment réfléchi sa stratégie de conquête, un peu à la manière d’un acteur du web, avec de l’acquisition, de la rétention (participation de votre maison en construction à des journées portes ouvertes), etc.; tout est donc calculé.

Le profit et le profit ?

Pourtant, en allant les rencontrer à Treillières, l’impression est toute autre : on est reçu dans des bureaux minuscules, à l’éclairage blafard (heureux êtes vous donc si vous y allez en été). Les bureaux sont souvent utilisés par les constructeurs comme des maisons témoins, pour mettre en avant leur savoir-faire de construction. Ici, ce n’est pas le cas : l’espace a été optimisé pour mettre un maximum de gens dans un minimum de surface, à l’arrière, pendant qu’à l’avant la maison principale « en jette ». Cette impression transparait tout le temps: la société semble avoir une obsession de la rentabilité. Une analyse rapide de la complexe structure juridique pour une société de construction de taille moyenne de l’ouest, confirme cette impression : 6 sociétés !

Comme beaucoup de sociétés du secteur, Dominique Charles est très lié à la conjoncture : 10 ME de CA pour son vaisseau amiral en 2011 (et les années avant 2009), 6 en 2013, les variations sont énormes. La rentabilité nette tourne entre 2 et 5%, ce qui est faible en soi, mais pas si mauvais si on considère le petit nombre d’ETP, et le fait que la société réinvestit.

La création de toutes ces petites structures depuis 2011 témoigne d’une volonté de garder des petites équipes soumises à moins de lois pour optimiser l’efficacité financière, et procéder à des refacturations internes. Le ratio de chiffre de Douillard Construction par rapport à MDC a bien augmenté, passant d’environ 0,25 à plus de 0,40.

Bref, l’impression lors de la visite du constructeur n’est pas la même que le marketing qu’il met en scène. Projets classiques, moins de maisons construites que ce qu’il annonce (en fait il semble qu’elles soient dans ces SCI ou dans les filiales à bas couts). Il semble que le plan mené depuis 2011 pour retrouver de le rentabilité, se fasse au détriment de l’expérience client et du positionnement global de la société.

maison en construction par Dominique Charles - crédit titaude85 et forum construire

maison en construction par Dominique Charles – crédit titaude85 et forum construire

Une bonne informatique

Cela différencie aussi les constructeurs entre eux, certains étant encore au papier et d’autres plus évolués. Dominique Charles accorde de l’importance à ses outils internes et s’est doté d’un progiciel pour gérer les avant-projets et les suivis des chantiers, il parait qu’un site permet de rentrer en contact avec le chef de chantier, une fonctionnalité qu’aucun autre constructeur de la région ne semble proposer à ce jour. Pour autant, la société reste tournée vers l’optimisation des couts, donc clairement ne vous attendez pas à un chef de chantier super disponible. Au moins, le site devrait permettre un suivi à distance.

Une réalisation très moyenne

Pour la partie réalisation, d’après nos contacts et les retours sur les forums, la qualité de Dominique Charles est strictement dans la moyenne, à savoir :

  • La construction se passe globalement bien, mais il faut être très présent sur le chantier pour vérifier et éviter les erreurs.
  • On a rarement les noms des artisans ou les clés de la maison, ce qui peut-être gênant. Comme souvent, cela dépend des circonstances : clés possibles en journée si un artisan est là, etc.
  • Les dépôts de permis de construire peuvent prendre du temps et la qualité du dossier technique est aléatoire.
  • Globalement, la société se donne une image cossue via son marketing, alors qu’elle est en fait du milieu de gamme.
  • Matériaux intérieurs à choisir chez VM Matériaux, comme pour beaucoup de constructeurs moyen de gamme
  • Ils se sont lancés dans les bâtiments à énergie réduite (norme BBC à l’époque) en 2010-2011, après des précurseurs comme Trecobat. Ils ne sont donc clairement pas des spécialistes si vous voulez une isolation élevée
  • Sur forum construire, des histoires malheureuses qui se terminent en procès. Il ne faut pas en faire une généralité, mais cela confirme l’impression générale que tout n’est pas rose.

Attention, comme leur leitmotiv reste l’optimisation de leurs couts, vous ne les intéresserez pas si votre maison est trop atypique et leur demande trop de travail de conception : plus grande ou plus petite que la moyenne, forme de terrain inhabituelle, souhaits bien particuliers sur les matériaux ou l’isolation. Il arrive même qu’ils refusent carrément de travailler sur votre projet, ou qu’ils arrêtent, ce qui est quand même incroyable vu la conjoncture économique, mais dénote bien leur priorité. Le fait que la société n’ait jamais fait de déficit montre aussi que le pilotage financier est bien fait.

 

Enfin, dernier point, leurs commerciaux sont des « commerciaux purs » qui n’y connaissent pas grand chose aux matériaux, à l’isolation, etc. Cela est du à la taylorisation des taches et à la sous-traitance interne à leur bureau d’étude. Ils sont là pour faire rêver et pour vendre. Du coup, ne vous attendez pas à avoir des super conseils pour un plan, des matériaux, des ouvertures, ou l’originalité. MDC construit des maisons certes avec des plans sur mesure, mais tous les éléments de ces maisons sont normés.

 

Dans l’ensemble, nous ne recommandons pas ce constructeur, sauf s’il est le seul à proposer le terrain de vos rêves et que votre budget est contraient, ou que vous vous y connaissez dans le bâtiment pour surveiller les plans, le chiffrage et la construction

Posted in Constructeur Tagged with:

trecobat constructeur
septembre 20th, 2015 by nvoi

WATCH NOW


Quality : HD
Title : Logan
Director : James Mangold.
Writer :
Release : 2017-03-01
Language : English.
Runtime : 135 min.
Genre : Action, Drama, Science Fiction.

Synopsis :
Logan is a movie genre Action, was released in March 1, 2017. James Mangold was directed this movie and starring by Hugh Jackman. This movie tell story about In the near future, a weary Logan cares for an ailing Professor X in a hide out on the Mexican border. But Logan’s attempts to hide from the world and his legacy are up-ended when a young mutant arrives, being pursued by dark forces.

WATCH NOW

Posted in Constructeur Tagged with: , , ,